EDITO

Merci à Monsieur Roger BASTIDE, notre regretté fondateur, de l'avoir trouvé il y a 50 ans déjà : quel anniversaire et quelle soirée !

« POLY » - c'est-à-dire plusieurs - indique bien la diversité des origines de nos joueurs : Sportifs, Journalistes, Artistes et autres… Tout comme autrefois Francis Borelli (notre président d'honneur), Michel Drucker, Jean-Paul Belmondo, etc…

« MUSCLÉS » - Nous on y croit, c’est vous qui voyez !

Mais « Poly » peut s’entendre « Poli », ce qui pour moi évoque le respect des autres, attitude plus communément appelée le « fair-play ».

D’une part, respect des autres participants qui viennent bénévolement pour jouer et s'amuser.

Et d’autre part, respect des gens qui nous reçoivent, car nous existons aussi grâce à eux et ce sont souvent des gens qui ont un grand cœur.

Profitons de nos sympathiques troisièmes mi-temps qui permettent de nous apprécier tous, qui que nous soyons,  d’en haut, d’en bas ou d’ailleurs…

En ce troisième millénaire, continuons à donner à cette équipe, chers amis, l'Aura qu'elle mérite.

Notre présence aux cotés d’autres associations telles que la Fédération Nationale des Associations pour la Scolarité des enfants présentant un handicap (FNASEPH) et de « Sans Tambour ni Trompette » (STNT) est un gage de la noblesse de son action et de l'état d'esprit qui doit y régner.

Être aux « POLYMUSCLÉS-63 », c’est avoir, dans son cœur, le regard de ceux qui sont délaissés sur le bord de la route.

Amicalement à toutes et à tous, et à bientôt !"

Bernard Menez

Président des Polymusclés - 63

Je ne connaissais pas cette association avant de rencontrer Bernard Menez. Je l'ai découvert grâce à lui. L'histoire de cette association est riche et passionnante et l'aide qu'elle apporte aux enfants atteints de handicap est utile et concrète. Pouvoir apporter ma notoriété d'artiste, mon dynamisme et mon expérience en matière de gestion et d'organisation d'événements au profit des Polymusclés 63 est quelque chose d'important pour moi car le sport par les valeurs qu'il véhicule et le football sont de réelles passions, et la cause des enfants malades ou atteints de handicap me touche. Mes rencontres avec Bernard Menez, un homme de cœur, Président des Polymusclés 63, puis avec Christian Baltauss, notre historique secrétaire général ont été déterminantes dans mon choix d'endosser les responsabilités de Vice-Président Éxecutif et d'écrire ensemble un futur qui permettra à de nombreuses familles par nos différentes actions, de surmonter les difficultés qu'elles traversent."

 

Grégory BAKIAN

Vice-Président Éxecutif des Polymusclés - 63

@2019 Association les Polymusclés - 63